Monuments&légendes

Plusieurs légendes étranges subsistent autour du mont Misen

Le feu éternel

Feu miraculeux brûlant depuis plus de 1200 ans

Ce feu que l’on dit avoir été allumé par le religieux bouddhiste Kukai (774-835), lors de sa retraite sur le mont Misen, continu de brûler depuis plus de 1200 ans à l’intérieur du Pavillon Reikado. La légende dit que l’eau bouillie sur ce feu, guérit de toutes les maladies. Le feu a également été utilisé pour allumer la «Flamme de la paix» dans le Parc du mémorial de la paix à Hiroshima.

Visitez en couple le mont Misen à Miyajima
et renforcez votre amour !

Le pavillon qui abrite un «feu éternel sacré», brulant depuis plus 1200 ans, est réputé apporter encore plus de bonheur aux amoureux qui le visitent et a été désigné comme «sanctuaire des amoureux».

  • Le pavillon Misen Hondo
    Pavillon établi sur le lieu d’ascèse du religieux bouddhiste Kukai, Kobo Daishi
    Le religieux bouddhiste Kukai (774-835), de passage à Miyajima, alors qu’il cherchait un lieu de culte après son retour de la Chine des Tang, y fit construire ce pavillon dans lequel il effectua une ascèse de 100 jours. Le pavillon abrite la divinité bouddhique Kokuzo-Bosatsu avec à ses côtés les divinités gardiennes Fudomyo-o et Bishamon-ten.
  • Le pavillon Sankido
    Protection de la famille – Prospérité des affaires
    Ce pavillon est inhabituel en ce qu’il est dédié à un démon. Les visiteurs viennent y solliciter la protection de leur famille ou la prospérité de leurs affaires.
  • Sanctuaire Miyama-jinja
    Il s’agit d’un sanctuaire littéralement perché dans le ciel !
    Une légende dit que le sanctuaire Miyamajinja a été construit en tant que le pavillon arrière(Oku-no-miya) quand Taira-no-Kiyomori a construit le sanctuaire principal du sanctuaire d’Itsukushima. On y honore les mêmes divinités qu’au sanctuaire Itsukushima-jinja.